21
Mars
2022
|
12:00
Europe/Amsterdam

Assistance Auto 24 : le dépannage, oui mais en Mercedes !

Résumé

·        Le nouvel Arocs 4153 de l’entreprise

·        Dépannage en Bretagne et ailleurs

Cesson-Sévigné (35)/Montigny-le-Bretonneux – Dépanner en Mercedes, c’est mieux. C’est ce que François Riaux, le patron d’Assistance Auto 24, a compris. Après un Arocs 4163 entré dans le parc en 2018, il vient en effet de prendre livraison d’un Arocs 4153 de toute dernière génération. Et donc doté à ce titre de MirrorCam, d’un MultiMédia Cockpit et des ultimes évolutions de la gamme, du Predictive PowerTrain Control (PPC) interurbain et des réglages améliorés de la boîte de vitesse PowerShift 3. Mais cette fois-ci point de cabine GigaSpace comme sur le 4163, mais une plus habituelle StreamSpace : moins de volume disponible donc mais avec un accès plus rapide pour le conducteur/dépanneur. Comme l’Arocs 4163 et son bloc OM 473 de 15,6 litres fort de 625 chevaux/460 kW qui donnent toute satisfaction depuis sa mise en service, le nouvel Arocs 4153 8x8 de l’entreprise a été adapté au dépannage par le spécialiste JiGé International, le carrossier de Revigny-sur-Ornain (55). Gréé d’un attirail de dépannage similaire, sa puissance plus modeste mais costaude – moteur type OM 471 de 12,7 litres de cylindrée et de 530 ch/390 kW – ne l’autorise pas à remorquer plus de 50 tonnes, 10 de moins que son « grand » frère. Ce qui ne l’empêche pas d’être à la hauteur dans son quotidien. Il faut dire aussi que le petit dernier de la flotte dispose lui aussi du fameux Turbo Retarder Clutch (TRC), cet accessoire qui couple les fonctions d’un embrayage de démarrage hydrodynamique avec celle d’un ralentisseur primaire et qui offre des démarrages aussi puissants que doux et sans à-coups, facilitant dépannages et remorquages. Surtout, les caméras qui remplacent les rétroviseurs classiques sont un avantage certain lors des interventions, en particulier de nuit, avec, selon le conducteur attitré de l’impressionnant engin, une « vision plus nette et plus périphérique facilitant le travail ». Comme son grand frère 4163, le « petit dernier » offre nombre de rangements pour les équipements indispensables à son travail quotidien – outils, sangles, chaînes, cales, protections et vêtements divers, etc – et, bien entendu, une décoration lumineuse du meilleur effet.

Dépannage en Bretagne et ailleurs

Assistance Auto 24 a été créé en 1962 par le grand-père de François Riaux, l’actuel PDG qui a repris l’entreprise familiale il y a cinq ans. Basée dans la banlieue est de Rennes au bord du périphérique et forte d’une dizaine d’agences sur tout le département de l’Ille-et-Vilaine, l’entreprise travaille aujourd’hui sur un secteur très large depuis le rachat il y a 18 mois de l’entreprise Dépannages Rodrigues installée à Alençon, Flers, La Ferté-Macé dans l’Orne (61) et à Laval (Mayenne). C’est aujourd’hui une flotte de 80 camions et une équipe de 100 personnes qui dépannent et remorquent au nom de ces entreprises dans tout le Grand-Ouest et sur l’autoroute A11 sur son tracé à travers les départements 35 et 53. Avec les 4153 et 4163 et de nombreux autres Mercedes, tous issus de la concession rennaise du groupe BPM.